La plus grande croyance limitante sur l’amour

 

Connaissez-vous la plus grande croyance limitante sur l’amour ? Et connaissez-vous le contraire de l’amour ? Non, ce n’est pas la haine – bien que ce soit la façon la plus courante d’y penser. En fait, le contraire de l’amour, c’est l’émotion et la vibration de l’amour et de la PEUR. Et la peur découle de la plus grande croyance limitante de toutes : que nous sommes séparés de l’amour, indignes d’être acceptés et seuls dans l’univers.

Cela vous semble-t-il trop émotionnel et flou ? Écoutez bien : si vous avez tendance à reculer devant la douleur, à vous «venger» par le rejet ou à passer en «mode d’attaque» chaque fois que vos opinions sont contestées ou que votre ego se sent menacé, alors ce message est définitivement pour vous, alors lisez ce qui suit…

L’expérience la plus pure de l’amour n’a aucune raison d’être. L’amour EST simplement. Pour tous ceux d’entre vous qui ont connu le véritable amour, l’amour au-delà du romantisme, et au-delà de l’amour basé sur l’attente (alias l’amour conditionnel), vous savez de quoi je parle.

Maintenant, pensez à la haine…  La haine est générée par quelque chose. Nous ne sommes pas nés en détestant. Nous grandissons dans ce sentiment de laideur parce que nous sommes invités à le faire. Et qu’est-ce que cela nous promet ?

 

La Peur.

Vous voyez, sous les sentiments de haine ou de ressentiment, le jugement critique, la sainteté et les comportements à deux vitesses comme la vengeance et la rancune, se cache l’énergie de la peur. Cette peur est la source et le générateur d’angoisse émotionnelle et de douleur émotionnelle de toutes sortes.

L’antidote de la peur est donc, sans surprise, l’amour inconditionnel et l’ acceptation totale de soi. En effet, là où la peur nous empêche de nous connecter à nous-mêmes et aux autres, l’amour ouvre nos cœurs et nous élève au- dessus des incitations inconscientes et réactionnaires de la peur.

La quantité et la prolifération d’histoires basées sur la peur sont présentes depuis des milliers d’années maintenant. Qu’il s’agisse de diktats religieux construits autour de la « punition de Dieu  » de ses (supposés) ennemis, ou de l’impatience toxique de parents, d’enseignants et de mentors  « spirituels » inconscients, cette peur s’est développée et s’est répandue comme un champignon venimeux.

 

Il est temps de changer

Alors que nous sommes confrontés à trop de cataclysmes planétaires (d’origine naturelle ou créés par l’homme) et à une guerre sans fin absurde que la plupart d’entre nous ne veulent pas, il est vraiment grand temps que chacun fasse un changement sérieux. Il est temps de passer d’une conscience basée sur la peur à une conscience basée sur l’amour.

Aujourd’hui, certaines personnes croient que passer de la peur à l’amour est un luxe. Luxe, auquel les plus chanceux peuvent se livrer. Ils pensent que «combattre le «bon» combat» ou résister au paradigme dominant sont les seuls moyens de créer la paix sur Terre. Mais je vous demande, si nous ne sommes pas pacifiques et aimants en nous-mêmes, comment pouvons-nous créer un monde de paix et d’amour ?

Il est temps que la peur se transforme en une conscience supérieure inspirée par l’amour . Et cela signifie qu’il est temps que chacun de nous fasse un choix vibratoire : soit continuer sur la voie de la peur et laisser ces vibrations inférieures vous manger – et le reste du monde – vivant, ou ouvrir votre cœur à la guidance et à la perspective supérieure de l’amour.

 

C’est à vous !

Tant de gens se « réveillent » en ce moment et reconnaissent que nous devons simplement abandonner l’ancienne conscience basée sur la peur et la séparation, et incarner la vibration de l’amour. Avez-vous ressenti ce changement ? Qu’est-ce qui vous y a amené et comment apportez-vous la vibration de l’amour dans votre vie ? Partagez votre expérience avec nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Source : www.finerminds.com

 

 

Pour aller plus loin* :

(*) liens d’affiliation

 

 

Autres articles :

Nouvelle Lune du 22 mai 2020 – Reconstruction

Se fixer des objectifs : différence entre ceux qui le font et les autres

9 questions cruciales que les gens qui réussissent se posent

Le danger est réel mais la peur est un choix

Devenez coach en psychologie positive